Projet

Titres de formation dans les soins et l’accompagnement

Altenpfleger hilft älterem Mann aus Rollstuhl ins Bett
Depuis le repositionnement des professions des soins et de l'accompagnement dans le sillage de la loi sur la formation professionnelle de 2002, de nouveaux programmes et prescriptions de formation n’ont cessé de voir le jour au degré secondaire II, au degré tertiaire et dans la formation professionnelle supérieure. Ce domaine compte dès lors une multiplicité de titres professionnels. Dans le secteur dynamique qu'est la santé, les différents professionnel-le-s interagissent au sein d’un réseau dense d’interfaces, ce qui rend le développement des professions extraordinairement complexe. En effet, il ne s'agit pas uniquement de maintenir à jour et de développer les différentes prescriptions sur la formation, mais aussi de les harmoniser en tenant compte de la répartition du travail dans des équipes interprofessionnelles. Cela nécessite une panoplie d’instruments et des procédures coordonnées de façon que chacun des titres réponde aux exigences nouvelles ou modifiées du marché du travail, mais aussi pour assurer leur cohérence.

Tel est le point d'ancrage du projet « Titres de formation dans les soins et l’accompagnement ». L'OdASanté a chargé la HEFP d’élaborer des instruments et des méthodes qui permettront de développer de manière coordonnée les compétences actuelles et futures des différents titres de formation du domaine des soins et de l’accompagnement.

Objectifs :

  1. Identifier les tendances : relever les exigences nouvelles ou modifiées que pose une démarche globale de soins et d’accompagnement, en se fondant sur des facteurs d’influence importants basés sur des preuves (hypothèse de travail du projet).
  2. Développer une systématique pour les compétences professionnelles qui ne soit pas liée aux prescriptions sur la formation, car la structure de ces documents varie fortement d’un métier à l’autre.
  3. Établir un parallèle au niveau des professions entre la situation actuelle et la situation visée : examiner l’adéquation entre les compétences professionnelles d’une sélection de titres du domaine des soins et de l’accompagnement et les exigences nouvelles ou modifiées qui auront été relevées.
  4. Établir un parallèle au niveau du champ professionnel entre la situation actuelle et la situation visée : examiner la cohérence des divers titres professionnels/prescriptions sur la formation en ce qui concerne les interfaces, la perméabilité et la structure.
  5. Gérer les connaissances : valider et valoriser le savoir acquis ainsi que les modèles, les inventaires de notions, les méthodes et les instruments élaborés, autrement dit en préciser l’implémentation, le développement et le transfert.

Pour réaliser les objectifs, nous nous basons sur une sélection de titres de formation de tous les degrés, à savoir : aide en soins et accompagnement AFP, assistant-e en soins et santé communautaire CFC, assistant-e spécialisé-e en soins de longue durée et accompagnement avec brevet fédéral, infirmier-ère diplômé-e ES, BSc en soins infirmiers HES, expert-e en soins palliatifs EPS, expert-e en soins gériatriques et psychogériatriques EPS. Les diplômes de master tel Advanced Practice Nurse (APN) seront inclus dans les analyses.

Le terme de compétences recouvre ici les compétences opérationnelles telles qu’elles sont acquises lors de la formation, autrement dit l’habilitation à exercer une profession. Les questions juridiques relatives à l’exercice d’une compétence dans la pratique, réglé p. ex. dans un cahier des charges, ne font pas l’objet du présent projet. 

Liens

Méthode

Le projet s'articule autour des quatre problématiques ci-après :  

  1. Quelles exigences devront remplir les professions du domaine des soins et de l’accompagnement, en particulier au regard des changements que connaissent les structures de prise en charge et les systèmes de pilotage et de financement ainsi que face aux évolutions sociales, sociétales et technologiques du secteur de la santé ?
  2. Dans quelle mesure les compétences professionnelles des titres du domaine des soins et de l’accompagnement répondent-elles aux exigences actuelles et futures ? Quels signes parlent pour une réforme de ces titres ?
  3. Dans quelle mesure les compétences professionnelles des titres du domaine des soins et de l’accompagnement sont-elles harmonisées entre elles de façon à répondre aux exigences qui se poseront aux soins et à l’accompagnement ? Quels signes parlent pour une réforme de ces titres au regard des exigences se posant aux interfaces et de la perméabilité entre eux ?
  4. Par quelles méthodes et quels instruments est-il possible d’élaborer une image globale et consolidée des futurs titres dans le domaine des soins et de l’accompagnement et de l’utiliser de façon coordonnée dans le développement des professions ? Dans ce contexte, comment intégrer les particularités des régions linguistiques et transposer la démarche à d’autres professions de la santé ou à d’autres champs professionnels ?

La procédure sera élaborée à l’exemple d’une sélection de titres de formation du domaine des soins et de l’accompagnement qui couvrent tous les degrés du système de formation.

Le projet sera réalisé en quatre étapes.

Étape 1 (août 2020 – septembre 2021)

L’étape 1 consiste à définir les fondements en matière de conception et de contenu : il s’agit d’abord de formuler des hypothèses relatives aux évolutions/tendances pertinentes concernant les exigences susceptibles de se poser aux titres professionnels du domaine des soins et de l’accompagnement, en se basant sur des preuves scientifiques, les nécessités du contexte, les préférences des bénéficiaires de soins/client-e-s ainsi que sur les connaissances et les expériences des professionnel-le-s (voir Behrens & Langer, 2010). Il conviendra ensuite d’élaborer une systématique des soins et de l’accompagnement englobant toutes les professions en vue de décrire les exigences actuelles et futures en matière de compétences et de les mettre en parallèle avec la situation d’aujourd’hui dans les diverses formations, indépendamment de la structure des prescriptions sur la formation.  

En août 2020, la HEFP a démarré le projet partiel 1, qui vise à formuler des hypothèses sur les tendances marquantes des soins et de l'accompagnement et à élaborer des instruments pour une analyse interprofessionnelle. Par une recherche systématique au plan national et international dans la littérature scientifique orientée vers la pratique, les nouvelles exigences posées aux professions des soins et de l'accompagnement seront identifiées en plusieurs cycles et des instruments pour une description interprofessionnelle des compétences requises seront mis au point. Les recherches se basent sur le monitorage des tendances de l’Observatoire de la formation professionnelle et sont menées en coopération avec l’Institut des sciences infirmières de Bâle. Les résultats seront ensuite validés, pondérés et développés en deux phases au moyen d’enquêtes auprès d'expert-e-s et de groupes focaux de tous les niveaux de qualification et de toutes les régions linguistiques, ainsi que par des professionnel-le-s de la santé selon une approche pluridisciplinaire. Il en découlera des instruments et un cadre de référence pour les prochaines étapes du projet, au cours desquelles des hypothèses de travail sur de nouvelles exigences relatives aux compétences seront transposées et discutées par rapport aux divers titres du domaine des soins et de l’accompagnement. Cette démarche créera également une base commune pour la compréhension des différents niveaux et dimensions des descriptions de compétences des métiers du domaine des soins et de l'accompagnement, ce qui permettra à l'avenir de mieux coordonner leur développement.

Étape 2 (novembre 2021 – mars 2022)

L’étape 2 consistera à analyser les exigences actuelles et futures en relation avec les compétences des titres de formation qui existent aujourd’hui. Elle se déroulera sous forme d’ateliers réunissant des professionnel-le-s expérimenté-e-s. Tout comme nous le ferons à l’étape 3, nous nous référerons du point de vue conceptuel aux principes fondamentaux des ateliers entre expert-e-s et spécialistes (Rauner & Kleiner, 2004). À l’étape 2, l’accent sera placé sur la cohérence de chacun des titres en soi. Mais la relation avec le champ professionnel aux interfaces avec les autres titres pourra déjà être traitée en filigrane. Les résultats seront validés par une procédure de consensus.

Étape 3 (avril 2022 – juin 2022)

L’étape 3 comprendra une deuxième analyse des exigences actuelles et futures validées que devront remplir les professionnel-le-s du domaine des soins et de l'accompagnement. L’accent sera placé sur les interfaces entre les métiers dans la coopération interprofessionnelle et sur les exigences relatives à la perméabilité dans le système de formation. Là encore, des ateliers entre expert-e-s et spécialistes seront organisés et une procédure participative sera à nouveau appliquée pour parvenir à un consensus.

Étape 4 (août 2022 – décembre 2022)

L’étape 4 comprendra les travaux nécessaires pour le transfert et la gestion du savoir, en particulier le compte rendu et la documentation. Le processus dans son ensemble, les résultats et les méthodes, tout comme les instruments et les modèles utilisés seront durablement documentés et rendus accessibles. Le rapport final contiendra des suggestions relatives au besoin de réforme des professions ainsi que des recommandations sur la mise en œuvre des instruments et des résultats du projet dans le processus de développement professionnel de l'OdASanté. Nous formulerons en outre des conseils sur l’application de la méthode dans le développement d’autres professions et champs professionnels. L’ensemble du processus sera soumis à une réflexion critique. Des présentations destinées aux groupes de travail et aux organes de la mandante seront élaborées et des séances d'information organisées sur demande.

Mise en œuvre des résultats (été 2023)

La direction de projet de la HEFP collabore étroitement avec la direction de projet de l'OdASanté afin que les commissions compétentes et les hautes écoles spécialisées puissent traiter les résultats du projet en vue de développer les diverses prescriptions sur la formation. La plateforme « Titres de formation dans les soins » est le groupe d'accompagnement du projet.

Etat du projet: 
En cours
Date: 
1.8.2020 - 31.12.2022
Responsable de projet: 
Partenaires: 

Institut des sciences infirmières, Bâle

Iris Ludwig (LUDWIG UND PARTNER)

Christine Serdaly (SERDALY & ANKERS SNC)

Odette Häfeli (good people tomorrow)

Mandant/-e-s: 

OdASanté

Funding: 
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)