Projet

Répercussions à court et long terme du Covid-19 sur la formation professionnelle : renforcement de la formation professionnelle en temps de crise (COVET)

Le projet de recherche « Short- and long-term impacts of Covid-19 on VET: Strengthening VET in times of crises » analyse les répercussions de la pandémie du Covid-19 sur la formation professionnelle duale en Suisse, en mettant l’accent sur les différences entre les champs d’activité professionnels et les régions dans le processus de formation, la demande et l’offre de places d’apprentissage, ainsi qu’aux parcours de formation et à l’insertion sur le marché du travail des jeunes adultes qui ont suivi leur formation pendant la pandémie de Covid-19.

salle de classe vide
Université de Berne

Le projet de recherche « Short- and long-term impacts of Covid-19 on VET: Strengthening VET in times of crises » vise à examiner les mesures prises par les entreprises formatrices et les organisations du monde du travail (OrTra) pour veiller à ce que les apprenti-e-s puissent acquérir les capacités et connaissances professionnelles requises et réussir leur formation (paquet de travail n° 1).

Nous analyserons par ailleurs si la pandémie a modifié les stratégies de recrutement ainsi que les règles et pratiques en matière de formation. Nous examinerons également si la pandémie a eu un impact sur la demande et l’offre de places d’apprentissage. D’une part sur les critères de recherche et les programmes de formation choisis par les jeunes, et d’autre part, sur l’offre de places d’apprentissage proposées par les entreprises (paquet de travail n° 2).

Enfin, nous analyserons le parcours de formation et l’insertion sur le marché du travail des apprenti-e-s et nous évaluerons si la pandémie a représenté une source de difficulté importante pour certains groupes, notamment en entraînant un retard dans la transition vers la formation du degré secondaire II, des ruptures de contrat anticipées, des redoublements, des échecs aux examens finaux, du chômage ou des revenus moindres lors de l’accès au monde du travail (paquet de travail n° 3).

Le projet de recherche est financé par le Fonds national suisse (FNS) dans le cadre du Programme national de recherche 80 (PNR 80) consacré à la thématique « Covid-19 et société ». Sur le plan institutionnel, il est en outre implanté au sein du département de sociologie de l’éducation de l'Institut des sciences de l'éducation de l'Université de Berne ainsi que de la Haute école fédérale en formation professionnelle HEFP.

Dr  David Glauser, du département de sociologie de l’éducation de l'Université de Berne et Prof. Dre Irene Kriesi, Co-Responsable d'axe prioritaire de recherche « Pilotage de la formation professionnelle » assument la responsabilité globale du projet.

Méthode

Fondé sur une approche de méthodes mixtes, le projet associera différentes sources de données, parmi lesquelles l’analyse documentaire, la conduite d’entretiens basés sur un guide avec des représentantes et représentants d’associations professionnelles, d’entreprises ainsi que des apprenti-e-s, une enquête quantitative en ligne menée auprès d’entreprises formatrices, l’analyse des changements intervenus sur le marché des places d’apprentissage à l’aide de données issues de plateformes numériques suisses proposant des places d’apprentissage ainsi que l’analyse de parcours de formation et de l’insertion d’apprenti-e-s sur le marché du travail à l’appui de données LABB combinées à des données administratives ou tirées d’enquêtes complémentaires.