Rapport sur le bilan du travail des conseillères et conseillers aux appenti-e-s

Sous le mandat du canton de Vaud, des chercheuses de la HEFP ont étudié comment les conseillères et conseillers aux apprenti-e-s (CAPP) soutiennent les apprenti-e-s rencontrant des problèmes sociaux et personnels. Le rapport met en évidence les défis auxquels les CAPP sont confrontés et la manière dont le soutien peut être amélioré. Des mesures ont été formulées, telles qu’une coopération harmonisée avec les commissaires professionnels ainsi que les écoles professionnelles et une communication plus large de la fonction des CAPP.

concentrated male coworkers working with papers and laptop in office
Adobe Stock/LIGHTFIELD STUDIOS

Les apprenti-e-s du canton de Vaud peuvent, par exemple, bénéficier d’un accompagnement en cas de problèmes de santé (mentaux ou physiques), difficultés interpersonnelles, financières, familiales ou en situation précaire. Plus particulièrement, lorsque la poursuite de la formation est menacée, les CAPP ont un rôle de médiation et de soutien vis-à-vis des apprenti-e-s et des formateurs et formatrices professionnels. Ce rapport "Bilan sur le travail des conseillères et consseillers aux apprenti-e-s. Perspectives de développement du système de surveillance et accompagnement du Canton de Vaud. Résumé Mandat étape 3 " complète un mandat antérieur dont l’objectif était de faire le point sur la situation actuelle des commissaires professionnels chargés de la supervision et du suivi des apprentissages, qui veillent à la qualité de la formation pratique, notamment dans les entreprises formatrices